Références de Damien Jacob en consultance e-commerce

Expérience en consultance:

Conseil des entreprises et indépendants sur leurs stratégies web :

  • (re)définir leur positionnement sur Internet (stratégie e-business),
  • lancer/repositionner une activité de vente en ligne (e-commerce),
  • aide à la sélection de prestataires (agences web, agences de référencement, hébergeurs, prestataires de paiement, logisticiens…) et de solutions (logiciels informatiques, plateformes de vente en ligne, ERP, CRM…)
  • aider à identifier les aides publiques possibles et à remplir les dossiers de demande de subsides.

Références en 2014 et en 2015 en consultance e-commerce:

  • Aide à des « Starters » pour se lancer dans l’e-commerce:

    • Un auteur souhaitant vendre en ligne son ouvrage, ainsi que des produits
    • Une plateforme de réservation d’hébergements touristiques et courts séjours (choix d’un prestataire de paiement)
    • un auto-entrepreneur français (pure-players e-commerce)
    • 2 startups bruxelloises (secteur bio-technologie et Sharing Economy)
    • Start-up envisageant de lancer un jeu en format papier, et numérique (y compris version smartphone et tablette)

    Aide à la croissance de « Pure-players » :

    • www.Foto.com (optimisation conversion; réduction des commissions de paiement, développement à l’international)
    • NicePeople.be (conseils business models, référencement, conversion)
    • Un e-commerçant hennuyer vendant des boissons (optimisation du site)
  • Aide à la « Transition vers le numérique » de sociétés :

    • Une PME liégeoise active en BtoB, souhaitant développer aussi une activité d’e-commerce
    • Une TPE commercialisant des formations professionnelles en RH (site d’e-commerce + choix d’un outil de CRM + choix d’une plateforme d’e-learning)
  • Missions de conseils du secteur public:

    • une organisation publique française (aide à définir une politique publique pour promouvoir l’e-commerce;
    • une administration française (rapport de recommandations sur les politiques publiques numériques).

Laisser un commentaire