Les grands choix opérationnels à effectuer pour lancer une plateforme de vente en ligne

Plusieurs choix opérationnels doivent être faits :

  1. Choisir une dénomination porteuse
  2. Éventuellement, être accompagné par un consultant externe
  3. Choisir une plateforme technique pour les opérations de vente
  4. Choisir un prestataire pour le développement ou juste le paramétrage de cette plateforme, plus généralement pour la ligne graphique employée sur les canaux électroniques
  5. Choisir un hébergeur
  6. Choisir une agence de marketing
  7. Choisir des modes de paiement et un prestataire pour l’encaissement en ligne
  8. Choisir des prestataires pour le transport, voire pour tout le processus logistique
  9. Choisir des fournisseurs si vous n’êtes ni producteur ni artisan, mais plutôt détaillant.

En ce qui concerne ce dernier point, il est difficile de s’étendre, tant cela dépend du domaine d’activité commerciale. Soulignons néanmoins à ce propos qu’il est important de bien négocier :

  1. Les conditions de fourniture, en tentant d’obtenir un certain niveau d’exclusivité, pour plus facilement se différencier et éviter d’être engagé dans un engrenage concurrentiel infernal avec d’autres plateformes proposant les mêmes produits. Il faut aussi éviter de signer des contrats qui vous interdisent de diversifier à terme votre catalogue en puisant dans les collections / gammes proposées  par d’autres fabricants / grossistes
  2. Les conditions d’achat, en tentant de négocier en sus des marges arrières (escompte en fin d’année si tel volume de vente est atteint, commissionnement versé si vous avez placé / mis en évidence sur votre plateforme et/ou dans vos e-mailings les produits de ce fournisseur par rapport aux autres,…)

Ces aspects s’inscrivent dans l’art du faire du commerce, qui constitue un facteur critique de réussite également d’une boutique électronique.

Les autres choix, plus liés à la particularité de la vente par canaux électroniques, sont examinés en détail dans le livre “e-commerce: les bonnes pratiques pour réussir”. Un extrait est publié en ligne. Il reprend les conseils relatifs au premier des choix listés ci-dessus : le choix du nom de domaine.