fbpx
Partager l'article :

Coups de pouce pour se lancer dans l’e-commerce

En cette période de fermeture forcée des volets des magasins, de nombreux commerçants se demandent comment limiter la diminution de leur vente, en développant l’alternative du commerce en ligne.

En réponse à cette attente, plusieurs prestataires proposent leur services pour aider ces entrepreneur.e.s  à rapidement développer une activité de vente en ligne.

Voici une liste provisoire des prestataires qui ont signalé une volonté d’apporter une réponse spécifique à ces commerçants. Certains prestataires se sont d’ailleurs montré solidaires face à la situation, en proposant une offre avantageuse spécifique par rapport aux conditions habituelles.

Plateformes d’e-commerce:

  • La plateforme française de création d’e-shops  Wizishop peut être utilisée gracieusement et sans engagement, pendant toute la période de crise (en temps normal, le coût sans engagement est de 37 € / mois). Cette solution apparaît très souvent dans le TOP 3 des solutions conseillées par RETIS à l’issue du travail d’analyse des besoins, car elle répond à un grand nombre de cas de figure de commerçants qui veulent tester la vente en ligne. Précisons néanmoins que pour certains besoins ou contextes particuliers notre cabinet-conseil ne la recommande pas.
  • Shopify, solution canadienne comparable à la précédente au niveau avantages et inconvénients, propose actuellement un essai gratuit pendant 90 jours (au lieu de 14)
  • Prestashop, société française qui porte commercialement la solution open-source éponyme, propose une offre spéciale d’accompagnement et une plateforme gratuite de formation en ligne “RestartFromHome”. A noter également qu’un collectif d’experts Prestashop a lancé l’initiative Ecommerce solidaire
  • La place de marché Nearshop.be, spécialiste en Belgique francophone de la mise à disposition de mini-boutiques en ligne pour des commerçants situés dans des villes partenaires (ex: Liège…), offre pendant la période de confinement la livraison gratuite en Belgique.
  • La plateforme belge de création rapide de mini-boutique liée à des réseaux sociaux (Facebook, Instagram) Shopitag, supprime actuellement ses commissions de transaction sur tous les produits vendus en ligne. Cette start-up propose, à côté de l’offre standard (25€/mois avec URL propre), une offre “freemium” totalement gratuite.
  • La plateforme de commande en ligne Appetito offre 3 mois d’adhésion, sans engagement

Les 5 meilleures plateformes e-commerce de 2020 - Prestashop, Magento, Wizishop, Shopify, Woocommerce

Dossier de RETIS pour mieux cerner la plateforme e-commerce qui vous convient

Webinar gratuit le 5 mai “comment choisir sa plateforme e-commerce”

Développeurs web et agences spécialisées en e-commerce

  • La société Vilna Gaon propose d’aider toute entreprise à très rapidement établir un catalogue en ligne à partir d’un fichier Excel, CSV ou un lien de téléchargement, et à le traduire en allemand, anglais, néerlandais et espagnol. Ce service est rendu  grâce à l’intervention d’un processus robotisé ,complété par un travail d’enrichissement du contenu des fiches produits, de nature à améliorer le référencement naturel de ces pages web. L’hébergement haute vitesse est offert pendant tout le lockdown Covid.
  • Le freelance Dimitri Pirotte, spécialiste dans le développement d’e-shop tournant sur la solution opensource WordPress couplée avec l’extension Woocommerce (autre solution qui répond selon notre expérience à de nombreuses situations de boutiques avec un catalogue léger de produits ou services), offre un audit gratuit de l’éventuelle présence en ligne actuelle, et applique une réduction de 30% pour soutenir ceux qui veulent se lancer dans la vente en ligne
  • Le freeelance Antoine Olbrechts, propose de postposer après la période de confinement toute facturation pour ses prestations de conseils en communication digitale
  • Le freelance Emmanuel Hootelé propose d’aider des commerçants à créer une boutique en ligne et à lier celle-ci si nécessaire à un point de vente physique. Compte tenu des circonstances actuelles, la souscription du service e-shop est offerte jusque fin juin et une offre avantageuse est appliquée sur le matériel informatique en surplus pour palier aux urgences de mise en route.
  • L’agence bruxelloise MFM Digital propose la création d’un site d’e-commerce, gratuit et sans engagement, jusque fin juin, pour les commerçants contraints actuellement de devoir fermer leur boutique physique.

Dossier de RETIS pour choisir une agence web

Prestataires de paiement

Bien choisir son moyen de paiement est essentiel lorsqu'on lance son e-shop

Dossier de RETIS sur le paiement en ligne

Consultance et accompagnement

  • Notre cabinet-conseil RETIS propose un coaching en ligne aux porteurs de projets e-commerce. Pendant la période de confinement, cet accompagnement prend la forme d’un entretien par visioconférence ou par téléphone de 1h30, pour répondre à vos questions, challenger votre projet et partir du bon pied dans votre projet e-commerce. Ce service est proposé aux commerçants indépendants à un tarif réduit de 60 €/h HTVA. Pour des prestations plus longues, grâce à l’aide “chèque-entreprises”, les honoraires sont pris en charge à 75% par la Région Wallonne. La prime web à Bruxelles est entre 40 et 60%.

Dossier de RETIS sur les facteur de réussite en e-commerce

Opportunités de networking, de visibilité (annuaires…)

  • Coup de chapeau à l’initiative bénévole de Nathalie Ceter, e-commerçante de la boutique de chaussures “Les Casse-Pieds”, qui a lancé un site web et une page Facebook donnant un coup de projecteur plusieurs fois par jour sur des e-shops belges, qui restent pas assez connues par rapport aux grands noms internationaux. En un mois, cette page a convaincu plus de 5000 abonnés.
    • N’hésitez pas à y faire référencer votre e-shop et à passer en revue les boutiques déjà présentées, afin de peut-être y trouver des sources d’inspiration pour votre future activité en ligne…mais aussi pour vos prochains e-achats locaux !
  • L’Agence wallonne du Numérique gère un annuaire public des acteurs du e-commerce en Wallonie, répartis dans une vingtaine de catégories.
  • La fédération Safeshops.be a lancé la plateforme Wearelocal.be, qui rassemble plus de 1000 e-shops et établissements Horeca. Ceux-ci proposent chaque dimanche une promotion ou un geste de remerciement. Il est possible d’inscrire gratuitement son commerce et de proposer une offre spéciale “Lazy Sundays”.
  • Le think tank “Cap Numérique” organise régulièrement des réunions entre e-commerçant.e.s belges, où un intervenant fait le point sur un sujet, suivi par une discussion d’échange de bonnes pratiques entre les participants, qui se termine par un drink-apéro.
    • Prochain événement: le 11 juin à 18h, à l’accélérateur de business “Leansquare” à Liège, sur le thème des influenceurs comme levier pour attirer des visiteurs sur son e-shop. Activité réservée aux (futurs) e-commerçant.e.s et aux étudiant.e.s en bachelor e-business, gratuite sur inscription.
  • le média communautaire sur le e-commerce et m-commerce “E-commerce Nation qui a lancé une “académie” avec des webinars gratuits et un groupe privé réservé aux e-commerçants

Autres liens utiles pour se lancer dans l’e-commerce:

 

Présentation du Chèque Maturité Numérique du dispositif Chèques-Entreprises de la Région Wallonne

Vous êtes prestataire et souhaitez vous aussi proposer une offre avantageuse aux commerçants ? Contactez nous

 

Partager l'article :
X