Partager l'article :

 Des e-commerçants livrent leur expérience :

www.labonal.fr, moyenne entreprise à Dambach-la-Ville (Alsace), 100 personnes, vente en ligne depuis 2007

labonalActivité : Labonal conçoit, fabrique et commercialise des chaussettes au style sobre, mais actuel, apportant un confort maximum et une qualité irréprochable.

Profil : Fabricant depuis 1924 de chaussettes de qualité 100% française, avec 6 points de vente à Dambach-la ville, Paris, Strasbourg, Mulhouse, Besançon et à Obernai, 2 boutiques mobiles sur l’Alsace ainsi qu’un site Internet qui dont le CA progresse depuis 2008.

Quelques chiffres :

  • Nombres de visites mensuelles :  14 000
  • 335 560 € HT de CA en ligne en 2016 (croissance de 20% par rapport à 2015 !)
  • Panier moyen de l’ordre de 55 €Labonal
  • Délai de livraison moyen : 2 jours
  • Nombre de références : 200 (sans parler des déclinaisons coloris/taille)
  • 2 langues utilisées : Français – Anglais (traduction en ligne)
  • Exportation en Europe, mais aussi au Maghreb, en Amérique du Nord, au Canada.

Personne interviewée : Damien Meyer, Webmaster

Pourquoi et comment avez-vous lancé votre activité en ligne ?

Nous vendons nos produits essentiellement indirectement, via des détaillants. Des ventes en direct sont néanmoins réalisées via 6 points de vente (Dambach-la ville, Paris, Strasbourg, Mulhouse, Besançon et à Obernai), ainsi que via 2 boutiques mobiles sur les marchés d’Alsace.

Nous avons choisi de vendre notre marque sur Internet, car nous avons estimé que nous ne pouvions ne pas être présents sur la toile étant donné la forte progression de l’e-commerce.

Par ailleurs, c’est l’outil idéal pour se faire connaitre au niveau national, mais aussi international, point qui nous parait primordial étant donné que, bien qu’elle fût bien renommée connue dans les années 60, notre marque est encore inconnue pour les générations plus jeunes. Nous avons commencé par vendre une sélection de produits de nos collections (référence/coloris/taille), ce qui a permis une gestion simplifiée des stocks.

À l’heure actuelle le stock du site est géré à l’usine de Dambach-la ville (par contre aucun stock n’est dédié à la vente Internet pour le moment). Nous pouvons ainsi proposer à nos clients l’ensemble de nos collections sur Internet.

Principaux défis à relever avant la mise en ligne :

Aucune difficulté particulière n’a été rencontrée. Il faut juste bien tenir compte du temps nécessaire pour par exemple faire les tests de tous les cas de figure de vente possibles.

Principaux défis une fois le site d’e-commerce en ligne ?

Pas de difficultés particulières. Il faut toutefois de la patience pour monter dans les résultats de recherche, consacrer du temps pour la communication et veiller à une bonne gestion des stocks

Comment gérez-vous au quotidien la boutique en ligne ?

Je m’occupe des mises à jour sur le site, que ce soit des modifications ou des créations d’articles, mais aussi de la création de pages, de publicités, de newsletters et autres… afin que le site soit toujours « vivant ». Je m’occupe également du référencement naturel et payant. Je dispose des compétences nécessaires pour faire tout cela. Nous sous-traitons juste l’hébergement ainsi que la maintenance technique de notre base de données sur le serveur hébergeant notre site.

Notre site a été créé sur Magento, plateforme « open source ». Aussi tout le back office s’effectuer sur ce logiciel en ligne. Aucune application n’a donc été développée pour gérer le back office.

Comment procédez-vous pour acquérir de nouveaux clients ?

Nous utilisons essentiellement des liens sponsorisés (« AdWords ») et je m’efforce d’optimiser quotidiennement le référencement naturel du site. Nous sommes présents sur des sites vitrines ainsi que sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram et Google+).

Présence également sur certaines Marketplace comme Amazon, les Galeries Lafayette…

Nous utilisons également des outils pour créer des jeux concours, des scénarios (anniversaire, clients fidèles, récompense aux followers…) pour augmenter notre base client mais également pour la qualifier.

Fin 2016, nous avons mis en place un système d’abonnement de chaussettes.

Comment procédez-vous pour augmenter le taux de conversion et la valeur du panier moyen d’achats ?

Pour optimiser les conversions, nous avons mis en place les frais de port gratuits à partir de 40€ d’achats pour la France et 80€ pour l’étranger. Nous optimisons au mieux la présentation de nos produits et nous utilisons les ventes croisées et incitatives (cross-selling et up-selling).

Nous proposons tous les 15 jours des offres spéciales sur de nouveaux produits (toujours dans l’innovation, comme cette année 2012 avec nos chaussettes anti-moustiques notamment), des produits en fin de collection, tendances ou à l’occasion des fêtes.

Quelle stratégie avez-vous pour que votre activité en ligne inspire confiance ?

Nous faisons toujours en sorte que notre site soit cohérent avec notre marque c’est-à-dire de qualité, sobre et épurée. De plus il faut qu’il représente en ligne ce que le client peut trouver en boutique mobile en termes de prix, d’offres spéciales et de disponibilité.

Tous nos clients peuvent nous contacter sur notre site afin de nous aider à optimiser encore notre site. Ils peuvent également se renseigner sur notre société, son histoire et son identité de marque, mais également sur nos conditions générales, nos modes de paiement, nos frais et délais de livraison (en général 2 jours), itinéraires de nos boutiques mobiles, horaires d’ouverture de nos magasins et leurs journées privilèges, …

Quels sont vos motifs de satisfaction ? Vos projets ?

  • Le C.A en ligne progresse très bien : +53% de 2010 à 2011, +70% de 2011 à 2012, +70% de 2012 à 2013, et depuis 2013 +20% chaque année.
  • Nos clients « magasins » sont très heureux de pouvoir retrouver nos chaussettes sur Internet.
    labonal2
    Les clients qui étaient de passage en Alsace et qui sont entrés dans nos magasins par hasard apprécient la perspective de pouvoir se réapprovisionner en ligne. Ils sont également très surpris, mais aussi ravis de trouver un fabricant français de chaussettes de qualité qui arrivent encore à se battre face à la forte concurrence chinoise. Nous souhaiterions ouvrir d’autres magasins de vente et, pourquoi pas, franchiser notre marque.
  • Nous allons ouvrir notre site à l’international prochainement (traduction du site, achat de mots clés dans d’autres langues…), réactualiser le design du site (restructuration de l’arborescence du site, responsive design, site en one page…) et également proposer plus de produits personnalisables à nos clients. 
  • Le coffret naissance de chaussettes personnalisées avec le prénom et la date de naissance fait sensation… Par contre, c’est toujours la difficulté de « faire savoir ». Du coup nous allons travailler sur d’autres modèles de chaussettes personnalisées pour cibler un public plus large et qui n’aurait pas besoin de ce produit à un moment bien précis. L’avantage de ces produits est qu’étant fabriquant, ils dégagent une forte marge. Mise en place plus fréquente d’opération promotionnelle (comme celle sur les frais de port offerts qui fonctionne plutôt bien).
  • Nous sommes en train de mettre en place un processus d’optimisation de la logistique afin de regrouper les ventes des Marketplace avec celles de notre site afin d’optimiser la préparation et d’expédition des commandes en ligne.

Vos 5 principales recommandations à l’attention d’entrepreneurs qui envisageraient de se lancer dans la vente en ligne ?

  1. Pour la création, choisir un agence ni trop connu (trop cher), ni pas assez (souvent manque d’expérience et éphémère). Vu le nombre d’agences web, entre les 2, il y en aura forcément une qui vous satisfera
  2. Choisir plusieurs services de paiement pour rassurer le client et pour qu’il retrouve ses habitudes
  3. Si possible avoir une personne ou un service en interne qui gérera le backoffice et la communication du site
  4. Livrer le client le plus rapidement possible. C’est devenu un critère important, si ce n’est le plus important, pour le client.
  5. Toujours communiquer sur son site et le faire vivre.  L’e-Commerce, c’est ne jamais se reposer sur ses lauriers !

Pour suivre Labonal sur les réseaux sociaux :

Site web : www.labonal.fr

Livre "e-commerce" de Damien JacobTémoignage (actualisé en juillet 2016) extrait du livre « E-Commerce : les bonnes pratiques pour réussir » (Editeur Edipro – Damien Jacob, professeur invité à l’Université de Strasbourg et à l’Université de Liège.

Partager l'article :
X