Partager l'article :

Des e-commerçants livrent leur expérience :

www.newriding.com, SOHO à Bernardswiller – Alsace, vente en ligne depuis 2011

Newriding1_The_Tube - NewridingActivité : Newriding conçoit, fabrique et commercialise des tapis de selle pour chevaux ainsi que des bonnets anti-mouche, dans un esprit fun et décalé. D’autres articles textiles pour l’équitation sont envisagés

Profil :Fabricant de produits, qui les commercialise indirectement auprès d’une trentaine de selleries en France, en Belgique, Allemagne, Suisse, et Autriche, et directement via un site web.

L’activité a été lancée en février 2011 et la plateforme de vente en ligne en octobre 2011.

Quelques chiffres :

  • Après 9 mois d’activité : le seuil des 10 000 visites par mois a été dépassé
  • 30 % du C.A. réalisé via le site d’e-commerce
  • 80% du CA en France, 15% dans les autres pays francophones, le solde au Royaume Uni, Espagne, Portugal, Russie,…

Personne interviewée : Corinne Wisselmann, Gérante,
animée par la passion du cheval depuis longtemps

Pourquoi et comment avez-vous lancé votre activité en ligne ?

Nous avons créé en 2011 la marque NewRiding de toutes pièces et avons directement ouvert notre boutique en ligne. Celle-ci permet de proposer cette gamme unique de produits au plus grand nombre de prospects potentiels, en France, en complément d’un réseau de distribution qui ne couvre pas tout le territoire, mais aussi, et surtout à l’étranger.

Nous nous positionnons avec un produit unique, original et un service de qualité dans l’optique que nos clients soient nos ambassadeurs.

Nous avons utilisé essentiellement les réseaux sociaux et les liens sponsorisés pour nous faire connaitre les premiers temps. Ensuite, en décembre 2011, nous avons massivement investi dans des encarts publicitaires en “print” dans la presse spécialisée (Cheval Magazine, Cheval Pratique, Cavalière, Atout Cheval…). Cette presse a accueilli nos produits avec enthousiasme et y a consacré de nombreux articles. Nous avons refait une campagne presse au printemps pour le lancement de notre nouvelle collection et avons élargi les tirages en paraissant dans la presse allemande et belge (EquiMag, Hippo News). À ce jour, nous sommes également présents sur les réseaux sociaux (Twitter et Facebook, réseau sur lequel nous avons en permanence de la publicité).

Nous passons également par la voie du sponsoring (cavalière junior de complet, équipe de horse-ball)  et avons été présents sur les salons du cheval d’Avignon et de Marche-en-Famenne en Belgique.

Principaux défis à relever avant la mise en ligne :

La construction du site est quelque chose de relativement compliqué, que nous n’aurions pu faire sans Gil Graillot, notre infographiste-designer-webmaster, et ses connaissances techniques (faire communiquer les différents modules, insérer les modules “poste” et “banque”,…).

Principaux défis une fois le site d’e-commerce en ligne ?

Peu de difficultés techniques, le site a toujours bien fonctionné. Le plus difficile est de faire connaitre le site dans l’offre pléthorique internet.

Comment gérez-vous au quotidien la boutique en ligne ?

Notre boutique en ligne tourne sur Prestashop. Cette plateforme permet d’avoir un back office gérant les statistiques et  les commandes (facturation, suivi des commandes, information automatique du client de l’évolution de sa commande,…). Une solution e-commerce fournie par notre banque nous permet de gérer les paiements par carte bancaire (paiement possible en 2 ou 3 fois, remboursements si besoin…).

Je me charge des expéditions grâce au logiciel d’expédition de la Poste qui permet d’éditer les affranchissements. Je m’occupe de préparer les colis que je dépose 1 fois par jour à la poste. Je m’occupe également de la gestion client via les réseaux sociaux, la surveillance des forums (un post à notre sujet se voit immédiatement grâce au pistage des sites affluents sur le nôtre) et le service-client. Aucune opération n’est sous-traitée, l’activité étant gérable pour l’instant par une personne.

Comment procédez-vous pour acquérir de nouveaux clients ?

Nous utilisons les réseaux sociaux, et sommes en relation avec des blogueurs. Nous faisons également de la publicité presse et sommes l’objet de nombreux articles dans la presse et sur les blogs. Nous avons des bannières de liens sur d’autres sites équestres.

Nous avons lancé une e-newsletter, en collaboration avec d’autres intervenants pour la rendre intéressante à lire au-delà de l’info commerciale. Nous ne figurons pas encore dans des comparateurs, car certains partenaires selliers (selleries boutiques physiques) y figurent déjà.

Enfin, nos clients nous envoient des photos d’eux avec leur produit NewRiding que nous publions sur le site et la page Facebook de Newriding.

Comment procédez-vous pour augmenter le taux de conversion et la valeur du panier moyen d’achats ?

Nous proposons des articles connexes et nous offrons les frais de livraison au-delà de 100€ de commande.  Des promotions sont régulièrement mises en place.

Quelle stratégie avez-vous pour que votre activité en ligne inspire confiance ?

3_No_Red_CubeNotre service client est hyper réactif, car toute demande ou sollicitation arrive dans une boîte mail paramétrée sur mon smartphone et le numéro de téléphone figurant sur le site est également transféré sur mon portable. De ce fait, le délai moyen de réponse n’est que de quelques minutes.

La satisfaction de nos clients est une de nos priorités, aussi nous n’hésitons pas à reprendre un article et faisons notre maximum pour apporter une réponse satisfaisante pour que le client ne reste pas sur une mauvaise impression (voire nous recommande par la suite !). Pour les personnes nous ayant contactés et n’ayant pas internet, nous proposons la formule “paiement à la livraison”. Je supervise toutes nos expéditions postales afin de m’assurer que les clients sont bien livrés en temps et en heure.

Quels sont vos motifs de satisfaction ? Vos projets ?

  • Nous figurons actuellement en 1e page des résultats de Google pour la recherche “tapis de selle” pourtant très généraliste en référencement naturel.
  • Les gens nous connaissent de plus en plus et les retours sont très positifs. Certains clients ont déjà fait leur 2e achat, ce qui est très encourageant.
  • Nous avons déjà été félicités pour la beauté et la sobriété du site ainsi que pour son confort de navigation.

Vos 5 principales recommandations à l’attention d’entrepreneurs qui envisageraient de se lancer dans la vente en ligne ?

  1. ne pas improviser la création du site : faire appel à un professionnel
  2. être patient : la fréquentation vient progressivement, de même que le taux de conversion
  3. ne pas hésiter à faire de la publicité “off-line”
  4. exiger des références des agences web pour évaluer leurs services et contacter leurs clients pour les évaluer
  5. soignez le service client car il fait souvent l’objet de jugements sur les forums de discussion

Livre e-commerce de Damien Jacob
Témoignage extrait du livre “E-commerce : Les bonnes pratiques pour réussir” (Editeur Edipro), rédigé par Damien Jacob, fondateur de Retis et professeur invité à l’Université de Strasbourg et à l’Université de Liège.
 

Partager l'article :
X