Partager l'article :

Lors de notre dernière interview, Retis vous proposait de découvrir le retour d’expérience de la boucherie gastronomique en ligne Cotealos.com.
Ce mois-ci, notre société est allée à la rencontre d’un acteur qui fait figure de référence dans le domaine de l’e-Commerce d’articles de pêche et de loisirs “verts”: Pecheur.com. Un e-Shop “Made In France” actif à l’international.

pecheurcom-logo-yes-we-fish

En complément de ce nouveau témoignage, nous vous proposons également de consulter l’étude de cas de Pecheur.com, réalisée par Retis en avril 2014.

Si vous aussi, vous souhaitez partager votre expérience dans l’e-Commerce, contactez-nous en remplissant notre formulaire de contact.

Pecheur.com en quelques chiffres :

  • Catalogue de 155 000 références
  • Pourcentage de croissance à deux chiffres après plus de 10 ans d’existence
  • Plus de 20 millions d’euros de ventes (TTC) en 2015
  • 50 collaborateurs
  • Des ventes dans plus de 55 pays différents durant l’année 2015

Personne interviewée :

pecheurcom-faustin-falcon
Faustin Falcon
Directeur général du site e-Commerce Pecheur.com, a rejoint l’entreprise en 2007.

Résumé de l’activité

Pecheur.com est une plateforme de vente en ligne d’articles de pêche de loisirs et autres loisirs verts non-sportifs. Toutes les pêches, toutes les techniques de la pêche de loisirs sont couvertes : carnassiers, carpe, pêche en mer…ainsi que les marchés de la chasse, du chien de chasse, la randonnée etc..

Le parcours de Pecheur.com

Site communautaire à ses débuts, il s’est rapidement transformé en e-Shop. D’abord leader du marché Français de la pêche, le projet a très vite pris la voie plus large des loisirs verts non sportifs et ce, à la faveur d’une première levée de fonds. Par la suite, une dimension internationale fût possible avec l’arrivée de Decathlon comme actionnaire majoritaire. Aujourd’hui, la direction actuelle souhaite aller au-delà de la simple vente de matériels en proposant des « services collaboratifs » ; une façon de renouer avec ses origines communautaires.

La gestion de la boutique au quotidien

L’entreprise est organisée en 4 pôles : IT, logistique, Administratif & Financier, Commerce. La diversité des métiers est importante au sein des pôles notamment « commerce » ou l’on trouve les acheteurs, les priceurs, le marketing, le community management, le web design, la relation client, le développement international, la gestion du contenu…

Quelques briques IT sont sous traités, la gestion des paies également, mais nous essayons de conserver en interne le maximum de choses ce qui nous permet une plus grande adaptabilité qui compense parfois une productivité moindre.

Quelle(s) plateforme(s) de vente en ligne utilisez-vous ?

L’ensemble de la plateforme, des outils et des fonctionnalités, tout a été développé par l’équipe IT interne.

L’approche commerciale

Nous voulons fabriquer des pêcheurs plus que vendre des produits de pêche. Pour ça, nous nous devons d’être des apporteurs/des facilitateurs d’expérience au-delà d’être d’excellents commerçants sérieux et fiables.

Comment procédez-vous pour acquérir de nouveaux clients ?

La profondeur de notre offre, la qualité de notre service se doivent d’être des leviers importants de fidélisation et de recrutement : pour qu’on nous cherche. Nous utilisons énormément les outils Google : adwords, shopping etc.. Le SEM constitue plus de 80% de nos budgets marketing : c’est le plus efficace pour que l’on nous trouve.

Comment procédez-vous pour augmenter le taux de conversion et la valeur du panier moyen d’achats ?

Sur la France nous sommes légèrement au-delà de 3% de taux de conversion. Nous essayons de nous concentrer sur les fondamentaux de notre métier de commerçant connecté pour l’améliorer dans l’ordre : choix, prix, délais. Nous apportons en continu du soin à la présentation de notre offre, mais sans les « fondamentaux », ce seraient des dépenses dans le vide. Les tarifs de livraison font partie intégrante du « prix », nous offrons la livraison en point relais sans seuil de commande.

Quelle stratégie avez-vous pour que votre activité en ligne inspire confiance ?

Je suis convaincu que la confiance se construit au fur et à mesure des expériences que l’on partage avec le marchand. On est davantage capable d’agir sur cet aspect plutôt que sur celui qui consiste à inspirer confiance auprès du client afin de lui faire sauter le pas vers l’achat. Ce dernier est beaucoup plus influencé par les pratiques sociétales : Aujourd’hui, passer commande sur Internet, cela n’est plus la même aventure que dans les années 2000. En revanche, l’exigence de service, sur les délais et le SAV, s’est sérieusement accentuée.

Quels sont les projets d’évolution de votre e-Shop dans les prochains mois ?

  • Premièrement: Améliorer les fondamentaux, notamment les délais qui sont le point faible de notre business modèle.
  • Deuxièmement: Lancer des « projets collaboratifs » innovants qui vont servir notre cause. À savoir: « Fabriquer des pêcheurs ».

En 5 points, quelles seraient vos recommandations pour les entrepreneurs qui envisagent de se lancer dans l’e-Commerce ?

  1. Avoir un vrai projet, pas simplement un « passe-temps » ou un complément à son activité (qui ne se développera pas ou peu et ne rapportera presque rien dans ce cas)
  2. Ne pas sous-estimer la difficulté, les différentes compétences que requiert le développement d’un tel projet
  3. Identifier si son projet répond à un réel besoin ou s’il ne cherche pas plutôt à « imposer sa vision du monde ou d’un sujet »
  4. Tester rapidement s’il tient la route
  5. Et enfin, solidifier son business modèle pour « scaler » durablement.

Informations :

Site web: http://www.pecheur.com

Source :

Ce témoignage a été recueilli en mars 2016 par Damien Jacob.

Demande d’interview :

Pour toute demande d’interview ou simplement pour contacter l’équipe Retis, il vous suffit de vous rendre sur notre page Contact

Partager l'article :