Partager l'article :

Votre entreprise se situe en région de Bruxelles-Capitale et vous souhaitez être accompagné afin de la doter d’un site internet ou d’une boutique en ligne ? Votre entreprise dispose déjà d’un site web ou d’e-commerce et vous souhaitez être conseillé pour l’optimiser ?

Bonne nouvelle ! Une prime financière vous permet de bénéficier des conseils d’un consultant externe spécialisé dans le web et/ou l’e-commerce afin que vous concrétisiez votre projet.
Son nom : la prime web… tout simplement.

Découvrez la présentation complète de la prime web dans cet article :

La prime web, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, la prime web est une aide financière (subside) octroyée par Bruxelles Economie et Emploi aux entreprises établies dans sa région, pour mener à bien un projet lié à l’exploitation du web.

Grâce à ce subside, les entreprises peuvent bénéficier de l’intervention d’un consultant externe tout en réduisant le coût de la mission de conseil.

Mon entreprise peut-elle bénéficier de la prime web de Bruxelles ?

En bref, les entreprises qui peuvent recevoir ce subside doivent répondre aux 3 critères ci-dessous :

  1. Critère 1 : Être une micro ou une petite entreprise
  2. Critère 2 : Disposer d’un siège d’exploitation en Région de Bruxelles-Capitale
  3. Critère 3 : Être une entreprise active dans les secteurs d’activités admis par la prime web

Critère 1 : Être une micro ou une petite entreprise

Pour identifier si votre entreprise est une micro ou une petite entreprise, il faut jeter un oeil du côté des éléments suivants : l’effectif (ETP), le chiffre d’affaires et le total bilan. En fonction de ces chiffres, votre entreprise se trouvera ou non dans l’une des deux catégories requises: micro-entreprise ou petite entreprise.

Déterminez la taille de votre entreprise grâce au tableau fourni par Bruxelles Economie et Emploi à cette adresse : http://werk-economie-emploi.brussels/fr/determiner-la-taille-de-son-entreprise.

Critère 2 : Disposer d’un siège d’exploitation en Région de Bruxelles-Capitale

En d’autres termes, cela signifie que votre entreprise doit être établie dans minimum une des 19 communes de la région de Bruxelles-Capitale, à savoir :

Anderlecht, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Ville de Bruxelles, Etterbeek, Evere, Forest, Ganshoren, Ixelles, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean, Saint-Gilles, Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert ou Woluwe-Saint-Pierre.

Critère 3 : Être une entreprise (micro ou petite) active dans les secteurs d’activités admis par la prime web

Pour faire simple, l’éligibilité de votre entreprise à la prime web dépend de votre(vos) code(s) NACE.

Pour savoir si votre(vos) code(s) NACE vous permet(tent) d’accéder à la prime, consultez le tableau des secteurs admis établi par Bruxelles Economie et Emploi : http://werk-economie-emploi.brussels/documents/16195/1309995/BXEE+4085-008+-+TableauSecteurPrime+FR+V03.pdf/1637352f-b574-4728-94d8-9330c3390cb2.

La prime web fait partie de la catégorie de primes “Consultance, formation et recrutement”.

Quel est le taux d’intervention de la prime web ?

Dans le cadre de votre projet web, pour calculer à combien s’élève le montant total de subside auquel votre entreprise bruxelloise a droit grâce à la prime web, c’est très simple.

Les différents taux de la prime web

  • 40% du montant de la mission de consultance externe (taux minimum par défaut si aucun des critères ci-dessous n’est rempli)
  • 50% du montant de la mission de consultance externe (si un seul des critères ci-dessous est rempli)
  • 60% du montant de la mission de consultance externe (si deux ou plus des critères ci-dessous sont remplis. Il s’agit du taux maximum de la prime)

Autres informations concernant la prime web

  • 5000€ par année civile
  • 500€ minimum d’intervention par mission
  • 1 mission subventionnée par année civile

Comme évoqué précédemment, le taux de la prime web varie en fonction de critères liés à la nature de votre entreprise.

Plus concrètement, cela signifie que si votre entreprise remplit un ou plusieurs des critères repris ci-dessous, le taux d’intervention sera revu à la hausse et atteindra au maximum 60% du coût de la mission de consultance.

Les critères pris en compte dans le calcul du taux d’intervention

Les critères pris en compte pour augmenter le taux de votre prime web sont les suivants :

  • Starter : Votre entreprise est immatriculée à la Banque-Carrefour des entreprises depuis moins de 4 ans.
  • Entreprise sociale : Votre entreprise est agréée en tant qu’entreprise sociale au moment de la demande de prime (Faire reconnaître son entreprise comme “entreprise sociale”).
  • Entreprise circulaire : Votre entreprise est reconnue comme entreprise impliquée dans l’économie circulaire au moment de la demande de prime. (Demander la “reconnaissance économie circulaire” pour son entreprise. Cela doit être fait au minimum 3 mois avant la demande de la prime web).
  • Secteur prioritaire : L’activité principale de votre entreprise relève d’un de ces secteurs d’activités :
    • L’industrie et l’artisanat (codes NACE-BEL 10.110 à 33.200 et 95)
    • La gestion de l’environnement (codes NACE-BEL 37.000 à 39.000)
    • L’horeca et le tourisme (codes NACE-BEL 55.100 à 56.309 et 79)
    • Le commerce de détail (codes NACE-BEL 47.111 à 47.990)
    • La rénovation de bâtiments : travaux d’installation ou de finition (codes NACE-BEL 43.211 à 43.999)
    • Les technologies de l’information et des communications (TIC) (codes NACE-BEL 59, 60.100 à 62.090 et 631)
    • La recherche et le développement (codes NACE-BEL 72.110 à 72.200)
  • Diversité : Votre petite entreprise dispose d’un plan de diversité approuvé ou d’un label diversité

Notez également que le montant maximum de la prime web est de 5000€ par année civile et que l’intervention minimum par demande et par mission est de 500€.

Enfin, gardez à l’oeil que votre entreprise ne pourra bénéficier que d’une mission subventionnée par année civile.

Mon projet est-il éligible à la prime web ?

Maintenant que vous savez si votre micro ou petite entreprise bruxelloise peut accéder à la prime web et que vous avez identifié le taux de subside auquel elle peut prétendre, il faut vous assurer que votre projet est bien éligible à la prime.

Pour être éligible à la prime web, la mission de consultance doit répondre à 3 critères principaux :

  1. Concerner le lancement ou l’optimisation d’un site web ou d’une boutique en ligne
  2. Avoir un caractère exceptionnel et viser à résoudre un problème ponctuel
  3. Durer moins de 6 mois

Exemples de missions éligibles à la prime web

Plus concrètement (et peut-être pour vous donner des idées), voici quelques exemples de missions de consultance pouvant être subventionnée :

  • Le lancement ou le (re)positionnement d’une activité de vente en ligne afin de (re)définir une stratégie commerciale efficace, cohérente et applicable en e-commerce (produit, cible, business model…)
  • La création ou la refonte d’un site ou d’une plateforme e-commerce afin d’intégrer l’ensemble des bonnes pratiques liées au web ou à la vente en ligne, d’être conseillé dans le choix des solutions et des prestataires clés (paiement, logistique, agence web…)
  • L’audit et/ou l’optimisation d’un site existant afin d’améliorer la visibilité de votre entreprise sur le web, de booster les performances de la plateforme, de maximiser le nombre de conversion de visiteurs en clients…

Quel consultant choisir pour une mission prime web ?

Pour vous conseiller dans le cadre d’une mission prime web, votre entreprise est libre de choisir le consultant avec lequel elle désire travailler.

Néanmoins, le consultant qui réalise la mission doit, lui aussi, répondre à certains critères :

  • Avoir comme activité principale la prestation des services de conseil concernés
  • Être spécialisé dans le domaine concerné (Web et/ou E-commerce)
  • Exercer ses activités de consultance depuis 2 ans minimum
  • Être indépendant de votre entreprise

À noter que, si vous avez déjà reçu la prime (liée à l’arrêté du 31/01/2019) au cours des deux dernières années, le consultant que vous choisissez pour votre nouvelle mission doit être un autre consultant que celui auquel vous aviez fait appel la première fois.

Exemple de consultant prime web

L’équipe du cabinet-conseil Retis répond à tous les critères imposés aux consultants dans le cas d’une mission prime web.

  • Les experts Retis sont spécialisés en E-commerce et Marketing Digital
  • Ils ont d’ores et déjà conseillé et accompagné de nombreuses entreprises belges dans leurs projets liés au Web (visibilité, vente en ligne, stratégie…)
  • Ils exercent en tant que consultants depuis plus de 2 ans
  • Les experts Retis restent indépendants de toute autre entreprise afin de fournir des conseils objectifs et orientés résultats à leurs clients

Comment recevoir la prime web de Bruxelles ?

Votre entreprise et votre projet répondent tous deux aux critères de la prime web ? Parfait !
Maintenant, pour activer une mission de consultance et recevoir le subside, il vous suffit simplement de suivre les 3 étapes ci-dessous :

  • Etape 1 : Introduire votre dossier de demande de subside
  • Etape 2 : Réaliser la mission de conseil
  • Etape 3 : Recevoir la prime web

Etape 1 : Introduire votre dossier de demande de subside

Premièrement, et assez logiquement, il vous faut introduire votre demande de subside.
Pour ce faire, rendez-vous sur la plateforme “MyBee / MonBee / MijnBee” de Bruxelles Economie et Emploi afin de remplir et envoyer votre formulaire. N’oubliez pas de fournir les différentes annexes demandées.

Après envoi de votre dossier de demande, Bruxelles Economie et Emploi dispose d’un délai de 15 jours maximum pour accuser réception de celui-ci.

Etape 2 : Réaliser la mission de conseil

Après avoir reçu l’accusé de réception de Bruxelles Economie et Emploi, la mission de conseil concernant la création ou l’optimisation de votre site web ou de votre boutique en ligne peut commencer.

Toutefois, veuillez noter que la mission ne peut débuter qu’après avoir reçu l’accusé de réception et, au plus tard, 3 mois après la notification de la décision d’octroi de la prime.

Etape 3 : Recevoir la prime web

Une fois la mission de consultance entièrement réalisée, vous disposez de 3 mois pour envoyer les différentes pièces justificatives (factures…) à Bruxelles Economie et Emploi.

Sur base des documents fournis, vous recevez le montant total de la prime auquel vous avez droit (confer taux d’intervention et montant maximum).

Résumé du processus

  1. Vous introduisez votre demande de subside
  2. Après réception du feu vert de Bruxelles Economie et Emploi, le consultant externe analyse et vous conseille dans le cadre du projet web de votre entreprise
  3. Vous payez le consultant et fournissez les pièces justificatives à Bruxelles Economie et Emploi afin de recevoir votre prime

Votre micro ou petite entreprise est établie dans la région de Bruxelles-Capitale et vous souhaitez être conseillé pour développer un site web, lancer une plateforme d’e-commerce ou développer la visibilité de votre entreprise sur internet ?

 

Contactez sans attendre les experts en E-commerce & Marketing Digital du cabinet-conseil Retis afin de leur présenter votre projet !

Partager l'article :
X